Le Grand Journal » A La Une »
Los Cabos: Entre Pacifique et mer de Cortés, le nec plus ultra !
Publié: 21/08/2013
Source: Alain Figadere

DSCF3511Avec 12000 chambres et plus de 1,5 millions de visiteurs par an, Los Cabos est devenu une destination incontournable pour le tourisme haut de gamme. Le Grand Journal vous emmène découvrir « el corredor turístico » qui va de San José del Cabo a Cabos San Lucas. Première étape: San José del Cabo, colonial et culturel.

De nos archives (Janvier 2011)

La Basse Californie ou « Baja » comme disent les nord américains.

DSCF3482Le Grand Journal vous avait déjà présenté La basse californie 100% nature, l’autre visage du Mexique qui ne ressemble guère à la vision classique du pays des sombreros ou des monuments Mayas. Cette longue bande de terre de 1300 km possède du nord au sud des paysages à couper le souffle, avec ses canyons et ses sierras majestueuses, ses déserts et sa nature sauvage et exubérante, tel un jardin botanique…

Dans sa réserve de la biosphère de Vizcaino, l’une des plus vastes de la planète avec 2,5 millions d’hectares, près de 5000 espèces de plantes ont été répertoriées. Ce qui fit dire à John Steinbeck  que la basse Californie DSCF3490était “un lieu d’une grande beauté à la fois magique et irréel”. Jacques-Yves Cousteau surnommait la mer de Cortés  comme « l’aquarium du monde ».

Pas moins de 244 de ses îles et îlots sont classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. On y recense plus de 110 espèces de cactus dont la plupart sont endémiques et 3500 km de ses côtes sauvages et de ses plages désertes, vous attendent sous un soleil imperturbable…Plus de 2000 baleines s’y donnent rendez-vous tous les ans, de décembre à mars, pour mettre bas leur baleineau.

Los Cabos, une station balnéaire « jet set »DSCF3655

Tout au sud ce cette péninsule se trouve une destination touristique connue sous le nom de « Los Cabos », littéralement les « extrémités » ou « les caps » qui en font un point de départ ou d’arrivée de qualité pour ceux qui décident de traverser la péninsule en voiture.

Mais Los Cabos est aussi connu pour attirer une clientèle de luxe, principalement nord américaine et principalement encore californienne pour ne pas dire hollywoodienne qui débarque chaque année en nombre pour profiter de son climat tempéré (les températures fluctuent  entre 25 et 32° toute l’année) et de ses installations nec plus ultra. Une destination très en vogue dans les milieux du « show bizz » et des affaires depuis que Bing Crosby et John Wayne en avait fait une destination de choix au début des années 50.

San José del Cabo, une petite ville toute coloniale

DSCF3563Avec son architecture espagnole et coloniale du 18ème siècle, son ambiance locale décontractée, San José del Cabo offre une option plus paisible que la festive Cabo San Lucas 30 km plus loin. San José fut fondé par les missionnaires en l’an 1730 mais les galions espagnols se ravitaillaient déjà en eau douce sur l’embouchure du Rio San José lors des voyages qui les menaient d’Acapulco aux Philippines.

Cette route maritime, convoitée aussi par les pirates, obligèrent les Espagnols à y installer des colons et une mission, en souhaitant « évangéliser » des natifs « Pericus » très en droit de s’opposer aux espagnols et donc très virulents contre ces envahisseurs. Finalement après maints soulèvements, les maladies auront eu raison de ces natifs qui disparurent pratiquement tous vers 1767, laissant aux seuls colons les destinées de la ville la plus septentrionale de la péninsule.

Une capitale régionale charmante et culturelleDSCF3559

San José del Cabo est très apprécié pour sa tranquillité, son histoire, le bon goûtqui caractérise son architecture passée et moderne et un côté culturel qui tranche avec les idées reçues sur une destination que tout le monde croit sortie des bureaux d’architectes de Mexico et de leurs ordinateurs comme Cancun en son temps…!

DSCF3567Le centre ville historique et ses ruelles regorgent de petits restaurants, boutiques de luxe et de nombreuses galeries d’art, d’artisanat aussi de très grande qualité provenant de tout le Mexique ainsi que de petits hôtels de charme qui vous permettront de tout visiter à pied dont l’église et la place principale mais aussi de prendre un taxi ou le bus qui vous mèneront vers des plages de rêve et divers sanctuaires écologiques intéressants.

DSCF3604Tout près de San José nous vous conseillons de vous adonner à la plongée dans le Parc marin de Cabo Pulmo, qui abrite le seul récif de corail dur de la Mer de Cortés et l’épave du bateau de pêche Colima. De découvrir les 200 espèces d’oiseaux qui habitent le tranquille estuaire de San José, le sanctuaire des oiseaux et les amateurs de bains de soleil adoreront Playa del Amore, l’une des meilleures plages du Mexique que l’on doit rejoindre en kayak.

Pour ceux qui aiment le golf, sachez que los Cabos est devenue l’une des grandes DSCF3615destinations de ce sport d’élite et que sur San José il vous sera possible de jouer sur le Nicklaus design Club Campestre ou Greg Norman Signature Puerto Los Cabos ainsi que sur le plus vieux parcours de Cabos, le « Villas de Cortez », un 9 trous par 3 se trouvant à une heure de route mais au prix de 20$ seulement, les clubs compris. Il existe plus de 10 parcours dans la région dont un 27 trous unique au monde.

Si vous êtes de passage et en route pour le nord de la péninsule, le Grand Journal vous conseille de louer une chambre en centre ville ce qui vous permettra de visiter le centre historique, de profiter des gens qui sont la mémoire vivante de la région et surtout de pouvoir flâner dans les ruelles pour y acheter de l’artisanat et des œuvres d’art de qualité. San José se visite à pied et il vous sera possible de prendre les transports en commun pour rejoindre les plages pour aller vous baigner.

A la rencontre des Français de San José

DSCF3574Quand un lieu est sympa vous êtes presque certain d’y retrouver des Français qui savent partager leur amour des belles choses et de la « bonne bouffe ». Et qui apportent une touche élégante à l’environnement dans lequel ils se trouvent. Nous avons rencontré trois d’entre eux qui depuis des années se sont installés à San José et sont devenus incontournables chacun dans leur métier.

Le French Riviera

Installé en plein centre de San José, le French Riviera est depuis 2002 l’adresse obligée pour les petits déjeuners, les 4 heures gourmands et les déjeuners ou soirées entre amis. Le concept boulangerie, pâtisserie, petit bistrot gastronomique est un succès indéniable et un bel endroit pour tous ceux qui aiment la qualité à très bon prix et qui souhaitent retrouver les saveurs et les goûts français tels que nous les connaissons.

Nous reparlerons de Jacques Chrétien,DSCF3425 propriétaire des lieux et de sa formidable épouse Sophie, dans un prochain article dédié aux grands chefs de Cabos car son parcours est si riche en expériences et succès qu’il nous sera impossible de ne lui dédier que trois lignes. Sachez tout de même que depuis 24 ans il parcourt les cuisines des plus grands hôtels et restaurants du monde tel que le 3 * Michelin la Tour d’Argent, le 2* michelin Chez Bruneau en Belgique, le Maxim’s de Mexico et que son seul nom est suffisant pour garantir un repas de gastronomes.

Ses croissants et pains au chocolat sont parmi les meilleures que nous ayons dégusté au Mexique et à l’image de sa personne c’est à dire 100% pur beurre, 100% générosité !

Adresse: Manuel Doblado y Miguel Hidalgo San Jose del Cabo Baja California Sur 23400, Mexico. Oficina principal & Panaderia – Telefono: 011-52 (624) 142-3350 o 142-3351 – Site internet: French Riviera

DSCF3548Casa Natalia, Boutique hôtel en plein centre ville

Nathalie Buchler est Luxembourgeoise et Loïc Tenoux Français. Ils se sont connus au Mexique alors que tout deux y travaillait. Elle déjà dans l’hôtellerie sur Acapulco puis Mexico DF au Westin Regina et lui dans la botte à Léon Guanajuato. Fin 1999 ils achètent une maison coloniale et un terrain et font construire ce qui deviendra le meilleur boutique-hôtel du Mexique 2 ans de suite, (en 2008 et 2009) mention décernée par le très reconnu Condenast Travelers Readers Choice award. C’est dire la qualité…

Avec 16 chambres dont deux suites avec SPA, chaque chambre dispose d’une superbe terrasse et d’un living avec canapé…Le restaurant est géré par Loïc qui offre une cuisine saine (même DSCF3736végétarienne) à base principalement de poissons frais. Au bar les martinis sont exceptionnels et la palapa très rafraîchissante aussi.

Avec la crise, Nathalie nous indique avoir réduit ses tarifs en échange d’un peu moins de services mais nous ne nous en sommes même pas aperçu. Tout est parfait et à 150 usd la deluxe par nuit, les prix nous semblent plus que raisonnables vu ceux qui sont pratiqués dans les grands hôtels de la riviera.

Bon ok il n’y a pas la plage mais vous serez en centre ville dans un jardin splendide et entouré de propriétaires sympathiques et disponibles. Une très bonne adresse pour visiter San José à pied.

Infos: www.casanatalia.com, Tel – 01- 52- 624 146 71 00 ou
01 800 5085 359 – Du Canada: 01 866 826 11 70

DSCF3407La Galeria Corsica : Galeria de Arte avec un grand A

Il est Corse d’origine mais vit au Mexique depuis plus de 20 ans. Jean Pierre Renucci est devenu en quelques années l’un des grands experts de l’art mexicain moderne et expose parmi les plus grands dont Manuel Felguerez (voir article du Grand Journal ICI) dont il est l’ami.

Il expose aussi des artistes tels que Rodrigo de la Sierra de Mexico DF ou Vladimir Cora (voir photo du bas) que Rufino Tamayo considérait comme étant la relève parfaite de son propre travail, ou encore Jose Luis Cuevas, peintre, muraliste, graveur, sculpteur et illustrateur mexicain. DSCF3411Avec Vlady, sous l’impulsion de leur maître Rufino Tamayo, Jose Luis Cuevas participera à la naissance de l’art moderne au Mexique.

Aussi à l’aise dans la peinture que la sculpture, Jean Pierre propose aussi des artistes en devenir dont il suit et conseille les carrières ayant une connaissance très fine du marché mexicain de l’art et pas seulement abstrait. Jean Pierre est aussi très connu sur Puerto Vallarta ou il réside une partie de l’année et ou il possède une seconde galerie encore plus importante que celle de San José.

Infos: www.galeriacorsica.com
– Alvaro Obregon N° 10 – Tel: 01 – 624  14 69 177

2 Responses to Los Cabos: Entre Pacifique et mer de Cortés, le nec plus ultra !

  1. dji dit :

    Ça a l’air super

  2. Val dit :

    Ca donne envie !
    Depart en fevrier pour aller voir les fameuses baleines…