Le Grand Journal » A La Une »
Acteal – Lorenzo Ruiz Vasquez retrouve la liberté !
Publié: 19/11/2014
Source: Revue de Presse

141119FR300Après 17 ans passés en prison, Lorenzo Ruiz Vasquez vient d’être déclaré innocent et libéré ! Il ne reste plus que deux prisonniers liés à l’affaire du village mexicain d’Acteal.

La bonne nouvelle est arrivée le 12 novembre pour Lorenzo Ruiz Vasquez et deux de ses codétenus : Alfredo Hernandez Ruiz et José Guzman Ruiz. Sans perdre de temps, Carlos, l’équipier de Portes Ouvertes, s’est mis en route avec l’épouse et la famille de Lorenzo pour aller le chercher.

Soulagés et reconnaissants

Maximiliano Cárdenas, l’avocat engagé par Portes Ouvertes sur l’affaire Acteal, avait contacté notre équipe mexicaine pour annoncer que la Cour suprême allait réviser le cas de Lorenzo Ruiz Vasquez. Il indiquait que, comme pour Antonio Perez relâché il y a quelques mois, Lorenzo serait peut-être libéré le jour même. « Nous avons utilisé les mêmes arguments que dans le cas d’Antonio. Nous étions confiants et optimistes », a déclaré l’avocat. En effet, la Cour suprême a reconnu Lorenzo totalement innocent et, par conséquent, a ordonné sa libération immédiate. Soulagés et reconnaissants, Lorenzo, sa femme, ses filles et leurs proches remercient Dieu, l’équipe de Portes Ouvertes et tous ceux qui ont prié ou écrit des cartes de soutien durant tant d’années.

Qui sont les prisonniers d’Acteal ?

Le 22 décembre 1997, 45 indiens tzotzil avaient été massacrés dans la région d’Acteal au Chiapas. 90 hommes avaient été arrêtés, dont 83 injustement accusés par les villageois d’Acteal et par les milices pro-gouvernementales probablement responsables de la tuerie. Parmi eux se trouvaient 35 chrétiens. Le procès avait été truffé de fausses preuves et de faux témoignages fournis par les survivants de l’attaque. Au fil des années et des révisions en justice, les prisonniers libérés ont pris un nouveau départ dans un village éloigné.

Retombées spirituelles

Depuis le début, Portes Ouvertes suit cette situation de près, apportant une aide judiciaire, spirituelle et financière aux familles des prisonniers d’Acteal. La plupart sont désormais libres, certains le sont doublement : plusieurs de ceux qui n’étaient pas chrétiens lors de leur arrestation, le sont devenus grâce au témoignage de leurs codétenus.

Source – Portes Ouvertes

Portes Ouvertes fait partie du réseau Open Doors qui regroupe une vingtaine d’associations indépendantes oeuvrant dans plus de 60 pays. Ils soutiennent les communautés chrétiennes fragilisées par un environnement hostile partout où les chrétiens manquent de liberté religieuse.