Le Grand Journal » A La Une »
Houellebecq: « Je peux être utile à l’Académie française »
Publié: 04/05/2015
Source: Revue de Presse

media_xll_7441478Auteur français vivant le plus lu à l’étranger, l’écrivain Michel Houellebecq, dont le dernier roman a fait polémique en brossant un portrait futuriste d’une France islamisée, a fait part mardi de son intérêt pour entrer à l’Académie française.

« Éventuellement, je pourrais être un candidat valable », a-t-il déclaré sur la radio RTL, estimant qu’il pourrait « être utile sur certains mots » à la prestigieuse institution, chargée de veiller au respect de la langue française et d’en actualiser le dictionnaire de référence.  « En même temps, ils ont déjà eu des problèmes (…) Il y a eu des polémiques, je ne sais pas si je vais leur imposer ça tout de suite », a-t-il ajouté.

L’idée d’une entrée de Michel Houellebecq à l’Académie française a été évoquée avec enthousiasme la semaine passée par l’historienne Helène Carrère d’Encausse qui, en tant que secrétaire perpétuelle, est la principale représentante de l’institution. Dans un entretien à la télévision suisse RTS, Mme Carrère d’Encausse avait salué en lui « un grand écrivain », « un sociologue de notre temps » qui, tout « en grossissant le trait », « voit les grandes tendances ».

Interrogée par l’AFP, l’institution fondée en 1635 par Richelieu a toutefois fait savoir que ses 40 fauteuils étaient « tous pourvus ». « Un fauteuil doit être vacant pour recevoir officiellement les candidatures », a-t-on souligné de même source.

« Soumission », le dernier roman de Michel Houellebecq a suscité une vive polémique en France, où l’auteur a été taxé par certains de ses détracteurs d’islamophobie. L’ouvrage de politique fiction décrit une France islamisée après l’élection en 2022 d’un président musulman.

Michel Houellebecq en a suspendu la promotion après l’attentat jihadiste qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier, jour de sa parution. Ironie de l’histoire, l’hebdomadaire satirique publié ce jour là caricaturait l’écrivain sur sa Une.

Source – www.7sur7.be