Le Grand Journal » A La Une »
Football – L’incroyable salaire proposé à Gignac au Mexique !
Publié: 16/06/2015
Source: Le Grand Journal

andre-pierre-gignac-reuters_scan_1263520_0

Actuellement en vacances à Cancun, André-Pierre Gignac entretient l’idée d’une arrivée dans un club mexicain, qui avait déjà été annoncée il y a quelques jours. Le salaire serait mirobolant !

Il s’agit de Tigres UNAL, club dont le directeur sportif a évoqué la possible arrivée de Gignac.

« Lyon ne peut pas s’aligner sur un club turc, mexicain ou russe ». Jean-Michel Aulas ne croyait pas si bien dire lorsqu’il parlait du salaire que son club pouvait offrir à André-Pierre Gignac, libre de tout contrat désormais.

Si le patron de l’OL mise sur l’aspect sportif et l’Euro 2016 pour convaincre l’ancien goleador de l’OM, certains clubs ont d’autres moyens de conviction.

Un salaire hors normes

« C’est l’une des pistes que l’on suit, on espère que ça pourra se faire », a expliqué Miguel Angel Garza, dont le club, situé à Monterrey, possède d’énormes moyens financiers. La preuve, avec cette proposition salariale qui serait de l’ordre de 8 ME par saison pendant deux ans, selon les dernières fuites dans la presse mexicaine, ce qui serait plus du double de son salaire actuel. Mais les clubs du championnat mexicain ont déjà prouvé, avec les 10 ME annuels offerts à un Ronaldinho en fin de carrière par Queretaro, qu’ils savaient faire des propositions difficilement refusables quand ils voulaient un joueur.

Article du 11 juin 2015 – Football – Et si Gignac signait au Mexique ?

Lyon, l’Inter Milan, la Lazio Rome, le Galatasaray, le Dynamo Moscou, West Brom ou Tigres UANL du Mexique ? En fin de contrat à Marseille, André-Pierre Gignac est sur le départ et a l’embarras du choix quant à sa prochaine destination.

Depuis quelques jours, un autre club, très exotique et plus surprenant (pour ne pas dire improbable), serait aussi entré dans la danse pour essayer de recruter cet été l’international français (21 sélections, cinq buts).

À en croire le site web La Aficion, il s’agit des Tigres UANL, à Monterrey, dans le nord-est du Mexique. D’après nos confrères, les Tigres, qui appartiennent à Cemex, une des entreprises majeures du pays, spécialisé dans les matériaux de construction, attendaient mercredi la réponse du puissant attaquant, auteur cette saison en Championnat de 21 réalisations en 38 matches joués.

Preuve a priori que les discussions entre les deux parties ont été entamées il y a quelque temps déjà. Les dirigeants mexicains, dont l’équipe est qualifiée pour les demi-finales de la Copa Libertadores, comptaient, semble-t-il, discuter une dernière fois avec l’agent du Martégal (29 ans), Jean-Christophe Cano. Pour tenter de convaincre définitivement son joueur.

Source – www.beinsports.fr