Le Grand Journal » A La Une »
Paris, Madrid, Mexico et Athènes voudraient supprimer le diesel d’ici à 2025 !
Publié: 06/12/2016
Source: Revue de Presse

584129b9c361887d1a8b4739Actuellement à Mexico pour le sommet des grandes villes du monde contre le réchauffement climatique, des responsables des quatre capitales se sont montrés déterminés à en finir avec les véhicules diesel d’ici quelques années.

Sous la présidence d’Anne Hidalgo, le sommet C40, aussi appelé Cities4Climate (Les villes pour le climat) a actuellement lieu au Mexique, où quelque 86 métropoles se sont unies afin de lutter contre le réchauffement du climat. Et il semblerait que la mairie de Paris se soit trouvée de nouveaux alliés dans sa guerre contre les véhicules Diesel. En effet, les maires de Mexico, Athènes et Madrid se seraient engagés à supprimer le gazole dans leur ville d’ici à 2025, rapporte la radio française RTL.

Cette décision rejoint celle d’Anne Hidalgo, qui avait annoncé, il y a plusieurs mois, que cet objectif serait atteint à Paris d’ici à 2020. En effet, les véhicules dotés d’un moteur Diesel devraient être bannis de la capitale française dans les années à venir pour laisser la place aux voitures à essence et à des bus électriques.

Outre l’engagement des quatre capitales, les 86 villes, dans lesquelles vivent quelque 650 millions de citoyens, rédigeront ensemble une pétition sur internet, qu’elles remettront aux constructeurs automobiles afin de leur demander d’arrêter la fabrication de véhicules diesel avant 2025.

Au cours du sommet, la ville de Paris a reçu un trophée pour ses projets d’adaptation visant à lutter contre le réchauffement climatique. Les organisateurs ont ainsi salué le projet des autorités de planter 20 000 nouveaux arbres mais aussi de s’en prendre aux véhicules polluants.

arton9336Article du 30 novembre 2016 – Anne Hidalgo, en visite à Mexico pour prendre la présidence du C40 !

Du 30 novembre au 2 décembre, la ville de Mexico accueillera le Sommet des Maires du C40, réunissant 86 grandes villes du monde entier engagées dans la lutte contre le changement climatique. Ces villes représentent 600 millions d’habitants et un quart de l’économie mondiale.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, assumera à cette occasion la présidence du C40, succédant à Eduardo Paes, le maire de Rio de Janeiro, devenant ainsi la première femme en charge de cette fonction.

La réunion sera l’occasion pour la président du C40 et les maires qui font partie de ce groupe d’action climatique créé il y a dix ans par l’ancien maire de Londres, Kevin Livingston, de présenter leur priorités dans la lutte contre le réchauffement climatique et de lancer des mesures et actions concrètes au sein des villes afin de réduire les émissions des gaz à effet de serre.

Anne Hidalgo se réunira par ailleurs avec Miguel Angel Mancera, le maire de la ville de Mexico et vice-président du comité directif du C40.

INFOS: http://www.c40.org/

Climat: les maires des grandes villes de la planète réunis à Mexico contre le réchauffement

Les maires des plus grandes villes du monde se réunissent mercredi pour trois jours à Mexico pour tenter de lutter contre le dérèglement climatique et faire front face au président américain élu Donald Trump, climatosceptique déclaré.

Le Cities 40 (C40), le plus grand réseau de villes mondiales, sera présidé pour la première fois par la maire de Paris Anne Hidalgo, qui succède au maire de Rio de Janeiro (Brésil) Eduardo Paes à la tête de l’organisation.

Mme Hidalgo s’est engagée à lutter « pour que les plus grandes et influentes villes du monde se mobilisent pour faire respecter l’accord de Paris » sur le climat conclu il y a presque un an, à l’issue de la COP21.

« A Mexico, Paris et d’autres villes pionnières annonceront de nouvelles mesures de lutte contre la pollution de l’air », indique la maire de la capitale française.

Ce sommet sera également l’occasion de partager des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et créer des villes « écologiques et vivables » pour les citoyens, selon les organisateurs qui s’apprêtent à accueillir plus de 60 maires parmi les plus influents.

L’ombre du président américain élu Donald Trump planera toutefois sur les débats, tant le flou sur ses positions concernant le climat a ouvert la voie aux interprétations et inquiétudes.

– Dresser une digue –

Présents à Mexico, les maires de plusieurs villes américaines, dont ceux de Chicago (nord), Washington, La Nouvelle-Orléans (sud), Austin (sud) et Phoenix (sud-ouest), s’exprimeront sur le futur de la lutte contre le réchauffement climatique aux Etats-Unis pour sans doute dresser une digue face au bouillonnant magnat de l’immobilier, qui avait qualifié le changement climatique de « canular » inventé par les Chinois.

Durant sa campagne, le milliardaire populiste avait également promis de revenir sur l’engagement des Etats-Unis de respecter l’accord de Paris avant de sembler adoucir sa position, se disant « ouvert » sur cette question.

« Après cette élection, le moment n’a jamais été aussi important pour ces leaders de villes de maintenir le cap, le monde entier compte sur eux », estime la maire de Sydney (Australie), Clover Moore, présente à Mexico, qui a bataillé pour réduire les émissions dans sa ville en dépit d’un gouvernement australien climatosceptique dirigé par Tony Abbott (2013-2015).

Anne Hidalgo prend la tête de cette organisation de maires engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique, qui représentent ensemble 650 millions de citoyens et dont les territoires génèrent 25% du PIB mondial.

Le temps du sommet, la station de métro Hidalgo dans le centre de Mexico, du nom du héros de l’indépendance mexicaine, sera rebaptisée du nom de la maire de Paris.

Créé en 2005, le « Cities Climate Leadership Group » (C40), dont le siège est à Londres, rassemble 85 villes parmi lesquelles New York, San Francisco (Etats-Unis), Vancouver (Canada), Londres, Paris, Moscou, Rome, Milan (Italie), Athènes, Séoul, Bombay (Inde), Djakarta, Melbourne (Australie), Hong Kong (Chine), Pékin, Sao Paulo (Brésil), Buenos Aires, Le Cap et Le Caire.

Source – Agences