Le Grand Journal » A La Une »
Les manifestations tournent au pillage de magasins ! (Video)
Publié: 06/01/2017
Source: Le Grand Journal

People ransack a store in Veracruz, Mexico, Thursday Jan. 5, 2017. Anger over gasoline price hikes is fueling more protests and looting. Officials say the unrest has resulted in the death of a policeman, the ransacking of hundreds of stores and arrests of hundreds of people. (AP Photo/Felix Marquez)

CHAOS – Des manifestations contre l’augmentation du prix de l’essence se sont transformées en pillage de magasins, dans la nuit de mercredi à jeudi, au Mexique. Plusieurs personnes ont été interpellées et au moins 170 établissements ont été touchés.

Scènes surréalistes au Mexique. Des manifestants, excédés par la hausse subite de 20% du prix de l’essence, n’ont pas hésité à piller plusieurs magasins du centre du pays, notamment à Veracruz, plus grande ville de l’Etat du même nom.

Le chaos, enregistré par des caméras, s’est déroulé dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 janvier. Environ 50 établissements ont ainsi été vandalisés dans l’agglomération. Les images nous montrent notamment des agents de sécurité complètement dépassés par la situation devant la foule qui emporte vêtements, nourriture, mais aussi matériels hi-fi et électroménager.

Dans le même temps, des manifestants ont bloqué des autoroutes et occupé des stations essence, menaçant l’approvisionnement du pays en carburant.

170 établissements touchés

A Veracruz, des unités de police supplémentaires ont été déployées et 14 personnes, au moins, ont été interpellées selon les autorités. Un homme, arrêté par les forces de l’ordre, explique : « Je suis venu pour acheter de la nourriture et je me suis retrouvé dans ce bordel ! Je ne savais pas ! » Ce qui ne l’a visiblement pas empêché de se joindre à cette drôle de fête : « Je n’aurais jamais pensé que c’était aussi facile de voler », conclut-il. Afin de disperser la foule, des coups de feu ont été tirés, en l’air, par la police. Les agents ont toutefois dû attendre l’aube pour réussir à ramener le calme.

Mais Veracruz n’a pas été la seule touchée. Le regroupement national des détaillants mexicains a en effet fait savoir qu’un total de 79 commerces avaient été pillés dans le centre du pays, y compris à Mexico. Ils assurent en outre que 170 autres établissements ont été obligés de fermer et que certains se trouvent toujours assiégés.

Un policier tué dans les émeutes au Mexique

Un policier a été tué, et les arrestations se comptent par centaines après des émeutes provoquées par la hausse du prix de l’essence.

Le policier a été écrasé en tentant d’empêcher un vol dans une station-service.

Près de 250 commerces ont été saccagés par les vandales en colère et plus de 500 personnes ont été arrêtées dans les manifestations.

C’est dans l’État de Mexico, voisin de la capitale, qu’ont eu lieu les émeutes les plus violentes.

Le prix de l’essence a bondi de 20 cents le litre depuis le début de l’année parce que le gouvernement a mis fin aux subventions qui permettaient d’abaisser le coût du carburant dans le pays.

Le président mexicain, Enrique Peña Nieto, avait justifié mercredi la hausse brutale du prix de l’essence comme une « mesure responsable » pour répercuter les augmentations de prix du pétrole à l’international.

Source – Agences