Le Grand Journal » A La Une »
Puebla : Un maire et cinq policiers arrêtés pour meurtres !
Publié: 14/03/2017
Source: Revue de Presse

ductos-Pemex-1732064Un maire et cinq policiers ont été arrêtés, soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre de trois enquêteurs de police dans l’Etat de Puebla. Cces trois enquêteurs bouclaient une enquête sur des enlèvements et des vols de combustible dans la région.

Les six hommes sont soupçonnés d’avoir enlevé et assassiné trois fonctionnaires dans le centre du pays. 

Veracruz : au moins 242 cadavres découverts dans des fosses clandestines. (Lire plus bas)

Le maire de Atzitzintla et cinq des policiers de cette petite localité sont accusés de faire partie d’un groupe criminel ayant enlevé les trois fonctionnaires dont les corps sans vie ont été retrouvés dans l’Etat voisin de Veracruz, a expliqué dimanche le procureur de Puebla, Victor Carranca.

Les autorités ont par ailleurs indiqué avoir arrêté des dizaines de personnes parmi lesquelles trois tueurs à gage présumés soupçonnées d’avoir exécuté les policiers.

Au moment de leur disparition jeudi, ces trois enquêteurs bouclaient une enquête sur des enlèvements et des vols de combustible dans la région. Leur enquête mettait en cause une bande criminelle travaillant pour le compte du cartel des Zetas.

Selon les autorités locales, des policiers corrompus de Atzizintla auraient averti ce groupe criminel afin qu’il tende une embuscade aux enquêteurs.

Vol de combustible

Attaqués, ces derniers avaient eu le temps de demander des renforts avant de disparaître. Quelques heures plus tard, leurs cadavres avaient été découverts à Maltrata, à environ 250 kilomètres de Mexico.

Après cette attaque, 500 policiers ont été déployés dans cette région connue sous le nom de «Triangle rouge», une zone regroupant 29 localités où les vols de combustibles par le biais de siphonnage des installations pétrolières de l’entreprise publique mexicaine (Pemex) sont très fréquents.

Le cartel des Zetas opère dans certains Etats du Mexique à travers des cellules de moindres tailles qui pratiquent les enlèvements, les extorsions de fonds et le vol de combustible.

Source – Agences

Veracruz : au moins 242 cadavres découverts dans des fosses clandestines

124 fosses clandestines ont été mises au jour ces derniers mois dans l’Etat mexicain du Veracruz.

Au moins 242 cadavres ont été découverts dans des fosses clandestines dans l’Etat mexicain de Veracruz, durant les six derniers mois, dans le cadre des recherches menées par des mères pour leurs enfants disparus, ont annoncé les autorités vendredi. Les premières de ces fosses avaient été découvertes en août par le collectif El Solecito, un regroupement de familles de disparus, dans le quartier du port de Veracruz.

De nombreux effets personnels. Depuis ce jour, 124 fosses clandestines ont été repérées au total, et suite aux fouilles menées dans 121 d’entre-elles, 242 crânes ont été ramenés à la surface, a précisé un haut fonctionnaire auprès du parquet général, sous le sceau de l’anonymat. Selon une autre source proche de l’enquête, également anonyme, « on a trouvé dans ces fosses de nombreux vêtements appartenant à des jeunes femmes, des papiers, des chaussures, des habits qui correspondent à des jeunes de quartier ».

De nombreuses disparitions dans le Vercruz. Lucia Diaz, la présidente de El Solecito, à la recherche depuis 2013 de son fils de 29 ans, disparu, a donné des chiffres similaires, en précisant qu' »une zone reste à explorer ». Selon une source militaire impliquée dans ces travaux de recherche, toujours sous condition d’anonymat, les « victimes ont probablement été enterrées par des délinquants, avec la complicité des autorités locales ».  « L’Etat de Veracruz est ahurissant actuellement en terme de disparitions, d’enlèvements, d’insécurité, de violence, de braquages, etc », a insisté Lucia Diaz.

28.000 disparitions depuis 2006. Selon le Registre national des personnes disparues ou enlevées, 722 personnes ont disparu dans cet Etat depuis 2010. Mais selon El Solecito le nombre pourrait être beaucoup plus élevé, de nombreuses familles craignant de porter plainte. Depuis 2006 il y a eu plus 170.000 assassinats et environ 28.000 disparitions à travers le Mexique, mais ces chiffres n’indiquent pas la proportion de victimes dues au crime organisé. L’Etat de Veracruz, l’un des plus violents du pays, est notamment marqué par la lutte sanglante entre deux cartels, les Zetas et Jalisco Nueva Generacion.