LGJLe Grand JournalActu MexiqueWalmart – Mexico lance une enquête sur les allégations de corruption
Walmart – Mexico lance une enquête sur les allégations de corruption
Publié: 26/04/2012
Source: Le Grand Journal

walmart mexico 150x150 Walmart   Mexico lance une enquête sur les allégations de corruptionL’unité anticorruption du gouvernement mexicain a annoncé, mercredi, qu’elle ouvrirait une enquête afin de savoir si des représentants fédéraux avaient été impliqués dans une présumée affaire de corruption avec Walmart.

Selon les allégations, le détaillant américain aurait versé des millions de dollars en pots-de-vin afin d’obtenir plus rapidement les permis nécessaires à la construction de ses magasins au Mexique.

Le gouvernement mexicain a indiqué qu’il vérifierait si des permis avaient été octroyés et que, s’il découvrait des irrégularités, il agirait en conséquence. Il avait auparavant affirmé que les allégations, d’abord rapportées par le New York Times, relevaient des autorités locales.

Au Mexique, le zonage, l’utilisation du sol et les permis de construction sont en effet gérés par les municipalités sauf dans les cas où il faut effectuer une évaluation environnementale.

Mexico a précisé mercredi qu’il demanderait aux États-Unis de lui fournir tous les renseignements dont ils disposent afin de les transmettre aux autorités locales.

Article du 24 avril 2012 - Corruption – Wal-Mart Mexico s’invite dans la présidentielle

Des responsables politiques mexicains ont réclamé lundi l’ouverture d’une enquête sur Wal-Mart après les accusations de corruption portées à l’encontre d’une filiale locale du distributeur américain. 

La filiale mexicaine du groupe américain Wal-Mart aurait versé 24 millions de dollars de pots-de-vin à des responsables mexicains pour accélérer l’ouverture de magasins, affirme The New York Times.

Des parlementaires d’opposition ont demandé à la Justice de se saisir de l’affaire et Enrique Pena Nieto, favori de la prochaine élection présidentielle, a soutenu leur initiative.

Selon un responsable gouvernemental, la justice mexicaine ne se préoccupera de ce dossier que si elle en était saisie par le ministère des Finances ou de l’Economie. Le New York Times a rapporté le week-end dernier que Wal-Mart avait étouffé une enquête interne portant sur des centaines de règlements suspects, représentant 24 millions de dollars, réalisés afin de développer ses activités au Mexique.

Un porte-parole d’Enrique Pena Nieto a déclaré que ce dernier souhaitait qu’une enquête soit ouverte, tandis qu’Andres Manuel Lopez Obrador, candidat du Parti de la révolution démocratique (PRD, gauche), a estimé que les allégations du journal américain montraient que le gouvernement actuel était « pourri ».

La filiale mexicaine du groupe américain Wal-Mart aurait versé 24 millions de dollars de pots-de-vin à des responsables mexicains pour accélérer l’ouverture de magasins, affirme The New York Times dans une longue enquête très fouillée.

Cette stratégie semble avoir été payante : avec 209 000 salariés, le géant de la distribution est aujourd’hui le premier employeur privé du Mexique ; un magasin Wal-Mart sur cinq est implanté dans ce pays.

En septembre 2005, précise le quotidien américain, Sergio Cicero Zapata, ancien employé au service immobilier de Wal-Mart de Mexico (il a démissionné en 2004), a informé la responsable juridique du groupe de faits très graves. Selon lui, le développement fulgurant de la filiale mexicaine reposait sur la corruption : grâce à des dessous-de-table, les permis de construire étaient parfois obtenus du jour au lendemain, même s’ils ne respectaient pas le plan local d’urbanisme.

Selon Cicero, qui était lui-même au cœur de ces malversations, le grand ordonnateur du système n’était autre que le directeur général de la filiale, Eduardo Castro-Wright. Ce dernier sera ultérieurement promu vice-président de Wal-Mart.

En décembre 2005, poursuit The New York Times, l’enquête interne ouverte par le groupe a conclu que l’on pouvait « raisonnablement penser que des lois mexicaines et américaines avaient été violées ». Mais, pour protéger sa réputation, Wal-Mart n’a pas saisi les autorités et a enterré le rapport. Toujours selon The New York Times, ce n’est qu’en décembre dernier, lorsqu’il a appris que le journal enquêtait au Mexique, que Wal-Mart a informé le ministère américain de la Justice et l’autorité américaine des marchés de l’ouverture d’une enquête interne sur de possibles violations de la loi.

Après la publication de l’article de The New York Times, le 23 avril, le groupe a publié un communiqué dans lequel il se dit « très préoccupé par ces allégations », rapporte The Wall Street Journal. « Nos sommes déterminés à tout faire pour savoir ce qui s’est passé », est-il ajouté dans ce document. Selon le quotidien économique américain, si une enquête – cette fois officielle – est ouverte, Wal-Mart et ses dirigeants risquent gros.

Source – Agence Reuters

Walmart ciblée par une enquête du Congrès

Lundi 24 avril - La justice américaine envisage de déclencher une enquête sur les pratiques du géant Walmart au Mexique. Une enquête du New York Times révélait il y a quelques jours que Walmart aurait versé des pots-de-vin pour favoriser son expansion dans ce pays.

Au Congrès, deux élus ont ouvert une enquête sur ces soupçons de corruption. Les démocrates Henry Waxman et Elijah Cummings ont également convié le PDG de Walmart à les rencontrer pour expliquer sa position sur ces allégations.

L’actuel grand patron de Walmart, Michael Duke, dirigeait la division Walmart International au moment des faits allégués. Les membres de la Chambre des représentants estiment qu’en sa qualité de responsable des filiales internationales de l’entreprise en 2005, Michael Duke a possiblement été informé de ces malversations alléguées.

Dans la lettre au PDG de Walmart, les élus Waxman et Cummings soulignent que ces allégations mettent en question « les actions des hauts responsables de la compagnie aux États-Unis qui auraient essayé d’ignorer des preuves de malversations ».

Le département de la justice ainsi que les autorités boursières américaines envisagent de mener leur propre enquête dans le dossier.

Si Walmart était reconnu coupable d’avoir violé les règles internationales sur la corruption, l’entreprise pourrait écoper d’amendes de plusieurs centaines de millions de dollars. Certains dirigeants de Walmart seraient également passibles de peines d’emprisonnement.

Ces allégations de corruption ont fait plonger l’action de Walmart de près de 5 % à la Bourse de New York, lundi. À la Bourse de Mexico, le titre de la filiale de Walmart a plongé de 12 %.

Les commentaires sont fermés.

En route pour Guanajuato
Ixtapa Zihuatanejo
Zacatecas la Coloniale
Veracruz - L'état qui sourit!!
Jalisco - Mazamitla au coeur de la tradition!
Oaxaca - Un état, une ville, une épopée
VIRGEN DE GUADALUPE EN PARIS
Pierre de Thoisy, el francès volante de la Panamericana
Museo Carrera Panamericana de Cancun
El Charro Francés rends hommage a Jacques Brel et José Alfredo Jiménez
El Charro Francés, mariachi depuis plus de 50 ans
État de Oaxaca
Mexicanos en el extranjero: Luis García y Faryde, París
Mexicanos en el Extranjero: Mamselle y Fernando, Montreal
Mexicanos en el extranjero: Cristina y Eric, París
Mexicanos en el extranjero: Miguel y Daniela
Puerto Escondido, la quiétude dun port de pêche authentique !
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (1/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (2/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (3/3)
Les Rancheros fêtent Camarón... à leur manière!
Interviews de légionnaires à Camarón
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (1/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (2/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (3/4)
Florence Cassez habla desde su carcel de Tepepan (4/4)
La Finca Hamburgo: couleur café...
La Finca Argovia: un paradis durable dans les montagnes du Chiapas
La ferme de tortue de Zacapulco, Chiapas
La mangrove de Zacapulco, Chiapas
Chiapas - Le Soconusco, nouvelle frontière du tourisme!
Les Cenotes de Cuzama (vidéo-reportage)
Procession de la Vierge de Chelem
En route pour Guanajuato
Ixtapa Zihuatanejo
Zacatecas la Coloniale
Veracruz - L'état qui sourit!!
Jalisco - Mazamitla au coeur de la tradition!
Oaxaca - Un état, une ville, une épopée
VIRGEN DE GUADALUPE EN PARIS
Pierre de Thoisy, el francès volante de la Panamericana
Museo Carrera Panamericana de Cancun
El Charro Francés rends hommage a Jacques Brel et José Alfredo Jiménez
El Charro Francés, mariachi depuis plus de 50 ans
État de Oaxaca
Mexicanos en el extranjero: Luis García y Faryde, París
Mexicanos en el Extranjero: Mamselle y Fernando, Montreal
Mexicanos en el extranjero: Cristina y Eric, París
Mexicanos en el extranjero: Miguel y Daniela
Puerto Escondido, la quiétude dun port de pêche authentique !
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (1/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (2/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (3/3)
Les Rancheros fêtent Camarón... à leur manière!
Interviews de légionnaires à Camarón
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (1/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (2/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (3/4)
Florence Cassez habla desde su carcel de Tepepan (4/4)
La Finca Hamburgo: couleur café...
La Finca Argovia: un paradis durable dans les montagnes du Chiapas
La ferme de tortue de Zacapulco, Chiapas
La mangrove de Zacapulco, Chiapas
Chiapas - Le Soconusco, nouvelle frontière du tourisme!
Les Cenotes de Cuzama (vidéo-reportage)
Procession de la Vierge de Chelem
X