LGJLe Grand JournalCulture FranceGers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33…Reportage !
Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33…Reportage !
Publié: 31/07/2013
Source: Jeanmy Cochois

174802 190502427657823 79417964 n 150x150 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Le plus grand festival de salsa en Europe fête ses vingt ans cette année avec une programmation musicale exceptionnelle, digne de cette édition si spéciale! 

Le festival tempo latino s’est terminé dimanche soir. Le bilan à chaud laisse déjà entrevoir une bonne édition puisque le chiffre de 60 000 personnes sur le site est espéré alors que le public des concerts dans les arènes se situera autour de 15 000 personnes sur quatre jours!

L’effet anniversaire surement, mais aussi une programmation qui a permis une très belle affluence pour l’ouverture avec Yuri Buenaventura et une magnifique nuit de clôture avec la prestation encore une fois impeccable de La 33 – c’était la troisième fois que le groupe de Bogotá jouait dans les arènes de Vic! -

Ce combo de 12 musiciens au look de rocker bad boy s’inspire des 33JPG 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !groupes de salsa new-yorkais. ils se sont fait connaitre en adaptant en mambo le thème de la panthère rose – La Panthera Mambo.

33 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Régulièrement sur les scènes des festivals européens ces dernières années, il était donc logique de les retrouver à pareille fête et d’honorer à leur manière la clôture du festival.

Ils ont une nouvelle fois enflammé les arènes et dès le début du concert entrainé le public dans leur monde musical où Mambo, jazz, salsa dura et autres sonorités caribéennes s’entrechoquent crescendos.

Trois chanteurs lead aux tessitures complémentaires, une section332 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage ! rythmique classique – basse, batteries percussions, piano -  une section de cuivre épatante: une trompette et deux trombones emmenés par un sax ahurissant de virtuosité.

Leur prestation sur la panthère rose restera dans les annales. ils empruntent une technique du jazz-rock des seventies ou guitares, claviers et autres violons se répondaient en solos nerveux et de plus en plus rapprochés pour se terminer dans un feu d’artifice de solos.

Là, c’est le sax qui donne le signal et les quatre cuivres s’installent en devant de scène pour un double mano a mano. Au premier solo du sax, de huit mesures d’abord, une réponse de la trompette puis des deux trombones redonne la parole au sax mais cette fois sur six mesures, puis quatre, deux mesures et enfin, portés par un public totalement bluffé, un déluge de souffles cuivrés dont les sonorités se croisent, explosent…du très grand art!

On attend qu’ils reviennent très vite dans le Gers…l’année prochaine?

ONDA 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !En ouverture de cette ultime soirée, Ondatropica a présenté  son projet ou tradition et sonorités expérimentales apportent à la cumbia un autre visage. Pour les avoir vus sur la scène des Transmusicales de Rennes en décembre dernier, force est de constater que ce projet murit bien. Les dates de concerts rapprochées et nombreuses sur les festivals hexagonaux ont apporté une cohésion qui faisait défaut alors.

Ils auront donc parfaitement tenu le rôle de « chauffeur de salle » qui leur incombait.

Éric Dufau, président du festival, qubackstage 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !i a beaucoup fait pour que la 33 puisse venir à Vic cette année, souhaitait à l’issue de ce grand concert de clôture à leur remettre le prix Benny More!
La nuit  pouvait se  poursuivre sur la conga où Jean-Paul Tamayo, peut-être le plus parisien des Colombiens de la capitale, présentait son nouvel opus dans une ambiance comme toujours débridée, festive et joyeuse!

Pari encore tenu cette année, malgré les difficultés rencontrées, ce qui rend encore plus louables le travail de passeur d’Éric Dufau et de toute son équipe de bénévoles.

Al ano proximo!

Gers – Festival « tempo latino » à j+3: Vic sens dessus dessous…Reportage !

Ce troisième jour, samedi oblige, est un véritable baromètre du cru 2013! Si l’on se réfère au monde dans les rues du village, sur la conga et dans les arènes ce sera un bon millésime…!

Un village, une région au rythme du festival

Il est trois heures du matin et la rue principale de Vic est bondée!rue 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage ! Les bars diffusent de la musique salsa et les danseurs ont investi la rue pour laisser libre cours à la fête.

Les autorités locales, dans un souci de sécurité pour tous, interdisent la vente d’alcool après trois heures du matin depuis quelques années. La rue se videra avec les premières lueurs du jour.

conga 11 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !À la conga personne ne veut partir!

Le groupe,  barcelonnais ce soir, Zulu Zulu, à continué de mettre le feu et le public en veut encore…

Cette formation de cinq musiciens au look rasta manie une pop/rock urbaine aux accents reggae séduisants!

Bio Ritmo et Ricardo Lemvo pour des arènes bien remplies

Les habitants de la ville de Richmond en Virginie, aux États-Unis, ne connaissent vraisemblablement pas l’existence de tempo latino et encore moins Vic Fezensac.

Une autre bonne raison d’avoir invité Bio Ritmo,  groupe de IMGP1962 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !salsa originaire de cette ville de l’est étasunien. Alliant une salsa de Nueva York des sixties à des sons vintages – claviers notamment- le directeur musical porto ricain, Rei Alvarez, n’hésite pas à emmener son groupe dans des reprises très originales des grands standards de merengue, bolero, mambo et autres flamenco.

Le public de Vic ne s’y est pas trompé et répond présent dès les premières mesures du groupe. Un voyage musical latino empreint d’une grande humilité…

IMGP1991 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Ricardo Lemvo, lui, avec son groupe, nous aura entrainé aux racines de la musique afro-cubaine.

L’angolais, entouré de deux guitaristes – dont Papa Noël -, un cuivre, basse, batterie et set de percus, fait chalouper toutes les arènes pendant près de deux heures…encore un beau voyage.

Plus tôt dans l’après midi, la présentation des documentaires d’Yves Billon, producteur/réalisateur et grand amoureux de l’Amérique latine.

Ses opus salsa sont présentés depuis vendredi à 15 heures au cinéma de Vic.

L’homme est parti au Venezuela, à Cuba, à New- York ou en Colombieimages26 300x146 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage ! pour ramener ses témoignages en images et se prête volontiers au jeu des questions-réponses lors des dédicaces à l’issue de chaque projection…c’est aussi ça Tempo latino!

Déjà le dernier jour!

Ce dimanche, pour la clôture de cette édition anniversaire,  on attend avec une impatience à peine dissimulée la prestation de la 33,  déjà passée par les arènes de Vic ces dernières années,   la confirmation d’Ondatropica et sa cumbia alliant tradition à des explorations sonores improbables… un melting-pot tropical aux saveurs colombiennes!

Hasta manana !

GERS – Festival Tempo latino 2013,  J+2: les arènes en ébullition!

Première matinée pour « Los sonidos de la manana » sur une conga encore étourdie  de la veille.

conga 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Les djs montent le son d’emblée et la plage s’anime de corps qui surgissent de partout pour y participer!

Vers midi, les deux initiateurs de ce projet singulier, Jean-Claude Barthe et Ricardo Da Foza, affichent un large sourire de satisfaction: le pari fou de faire vivre cette conga dès dix heures du matin est réussi!

Une nouvelle création des bénévoles

Belle inauguration du travail de mémoire effectué par deux bénévoles – Charlie Labarta et Marlène Gervaise – pour retracer l’histoire du festival.

galerie 1 300x197 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !

Une galerie de photos des différents artistes qui sont venus mais aussi la mise en avant du  super travail effectué – depuis 18 ans! – par l’équipe de Tempo info, une gazette quotidienne recto verso, reprenant les faits du jour avec humour et une certaine causticité bienveillante, illustrée des dessins de  Michel Bridenne, un ancien du journal Pilote.INFOTEMPO 1 300x248 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !

L’heure des balances est déjà là! dans la chaleur de cet après-midi Vicquois, Tout d’abord Orlando  » Maraca » valle puis No jazz font leurs gammes assidument afin  d’ être prêt ce soir…

La déflagration No jazz/ Mangu

Choisir de programmer No jazz dans les arènes était un pari fou tellement son incongruité saute aux oreilles!

les trublions de l’électro jazz jetés en pâture à ce public d’aficionados salsa si exigeant. On pouvait quand même penser que la présence de Mangu, Dominicain élevé au biberon hip-hop de Miami et qui eut ses heures de gloire avec une reprise remarquée du « Calle Luna callé sol » de Willie Colón…on allait voir ce qu’on allait voir!

Il est 21h30 quand No jazz et Mangu prennent la scène des arènesIMGP1921 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage ! pour témoin. Un public parsemé les accueille, mais en deux ou trois morceaux, ils réussissent ce que l’on pourra appeler le coup de force de ce festival! coup de force? oui parce que c’est aussi cela le rôle d’un festival que d’ouvrir des brèches musicales et permettre aux musiciens de se confronter à un autre public.

Mangu 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Mangu, qu’on ne voit plus que très rarement sur les scènes hexagonales puisqu’il consacre beaucoup de son temps au textile et à la création d’une ligne de vêtements, entame d’emblée un dialogue avec le public, le sollicitant en espagnol et le canalisant sur la musique tonitruante de ses acolytes d’un soir – No jazz, c’est un batteur affable au look baba rock, Un clavier bondissant qui envoie tous les samples, prédominants dans le répertoire musical du groupe,  deux cuivres, un sax et une trompettes, debout en devant de scène, d’une efficacité redoutable.

Même si Mangu est depuis toujours avec Nojazz, notamment un Featuring sur leur premier album de l’inoxydable « candela » du Buena Vista social club. son flow posé judicieusement fait le reste !

Le public, de plus en plus nombreux, va être définitivement conquis par la reprise justement d’un  » candela« , accéléré, trituré mais si efficace que tout le parterre debout des arènes saute à l’unisson avec le groupe survolté, bien joué!

IMGP1944 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !

Orlando Maraca Vallée et Giovanni hidalgo, una combinacion perfecta.

On connaît Orlando « Maraca » Valle comme l’un des plus grands flutistes de jazz actuel certes mais il est cubain et a toujours instillé avec soin et justesse les influences rythmiques de l’ile à son univers musical. lorsque le combo de onze musiciens rentre sur scène, il ne faut pas trente secondes pour que ça démarre à bloc!

« Maraca » s’est entouré de jeunes musiciens – bassiste, batteur, Pianiste, congas pour une rythmique supersonique, trois cuivres, deux trompettes et un sax baryton, deux chanteurs « MC » à la cubano – Timba – enfin Maraca,  flutes bien sur et guiro!

Maracca 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !On connaît la grande force des formations cubaines « en vivo » et les arène sont immédiatement conquises! Une demi-heure pour bien chauffer le public et les choses sérieuses peuvent commencer: Maraca appelle le maestro Giovanni Hidalgo à prendre son set de tumbas – quatre-, ovation!roberto 1 300x207 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !

Giovanni Hidalgo est surement le conguero le plus abouti encore en activité…son solo d’introduction de près de dix minutes en atteste.

Le concert va alors monter d’un cran, la présence du maestro stimulant tous les musiciens, d’autant que Maraca laisse ses jeunes protégés s’exprimer chacun leur tour avec en conclusion de ce beau moment musical, la réunion de tous les musiciens du groupe renforcée de Mangu et du sax de Nojazz pour un vibrant « feliz cumple » au festival…classe Maraca, très classe!

Demain on voyage du coté de Richmond sur la côte est étasunienne d’où sont natifs les membre de Bio Ritmo et en Angola avec Ricaro Lemvo…rien que ça!

Hasta manana !

GERS – Festival Tempo latino 2013, c’est parti!

IMGP1775 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !

Ce jeudi matin, une effervescence de tous les instants règne dans le village de Vic Fezensac!

lorsque sera venue l’heure des consoles, la magie opèrera une nouvelle fois et laissera libre cours aux artistes, aux gros sons, aux danseurs…Alors que dans les arènes, les tests de son se terminent pour anticiper les balances des deux artistes du jour, on s’agite beaucoup pour terminer l’implantation des stands partenaires et des bars.

La petite scène, située au fond d’une plage reconstituée du plus bel effet, où les groupes locaux viendront animer l’ »after show » aux alentours d’une heure du matin est encore en cours de montage mais, comme toujours pour tous les festivals du monde, à l’heure h ou les consoles devront libérer du son, la magie opèrera de nouveau,

Bref la fête pourra enfin commencer!

IMGP1773 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Le « catering » du festival, au pied des arènes, voit Yuri Buenaventura, arrivé quelques minutes plus tôt, venir s’y restaurer au milieu des invites, techniciens, artistes et bénévoles…c’est aussi ça l’esprit Tempo Latino!

À 18 heures, Éric Dufau, président et membre fondateur du festival, IMGP1788 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !présente le cru 2013 avec une émotion certaine.

Il invite plusieurs personnalités à venir prendre la parole monsieur le maire, Michel Sanroma, lance officiellement ce vingtième festival devant un parterre d’invités dont le brouhaha incessant vient même déranger certains discours.

Le projet musical « gitanos y morenos », 21 artistes gitans, catalans et  cubains, suscitait les questions habituelles liées à ce genre de projet de « commande » pour un festival. Les musiciens auront ils eut assez de temps pour préparer ce concert et seront-ils à la hauteur? « c’est très difficile de réunir les musiciens gitans qui sont souvent indisciplinés » me confiait  Abili Roma, le producteur et initiateur du projet.

Pendant tout le concert des danseurs et danseuses tenteront de canaliser IMGP1805 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !l’envie manifeste des musiciens de garder un tempo rapide et nerveux. Pour autant, on reste souvent sur sa faim. La rumba catalane demande beaucoup de discipline, de rigueur et le nombre d’artistes sur scène – vingt et un -  des guitares nombreuses, des percussions qui se croisent donnent parfois l’impression d’une immense descarga.  Il faut souhaiter à ce beau et louable projet qu’il puisse continuer d’exister.

Pendant ce temps les arènes se remplissent doucement . Le public est venu en masse pour voir Yuri!

Lorsque le Colombien fend la foule, comme de coutume dans les arènes de Vic, il est 23 heures et l’ambiance, sous une chaleur tropicale, est électrique. Buenaventura, qui se verra remettre les clés de la ville par Monsieur le maire vendredi matin à la pression et, tout de suite, on le sent surexcité.

IMGP1838 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Il tire son groupe – Deux trompettes, deux trombones, un pianiste, trois percussionnistes, timbales chef d’orchestre, congas, bongos et cloches, un contrebassiste, deux choristes et danseurs – à un rythme effréné et ce pendant plus de deux heures d’un show bien huilé mais dont le son atteint parfois les limites du supportable!  ça joue, c’est sur et le public exulte…un rappel, puis un deuxième, Yuri ne veut pas quitter ce public qui lui a tant donné.

Une belle première soirée qui se termine, là aussi comme de coutumes, aux abords de la conga où les groupes locaux commencent déjà à jouer et ce jusqu’au petit matin!

Vendredi ce sera au tour de No jazz et d’Orlando « Maraca » Vallée de dompter ce public  d’aficionados exigeant.

Hasta manana !

GERS – Festival Tempo latino à J-1: Les bénévoles en habits de lumière…!

Le festival Tempo Latino met un point d’honneur à fêter les nombreux bénévoles qui participent à son succès. Ceux-ci se retrouvent traditionnellement la veille du lancement officiel pour célébrer la nouvelle édition.

Le Grand Journal du Mexique est partenaire du festival et notre correspondant culturel en France, Jean-My Cochois, vous fera vivre les moments les plus intenses de cette édition de folie !

La fête aux bénévoles!

Comme chaque année, le mercredi, veille du lancement officiel du festival Tempo Latino, est dédié aux nombreux bénévoles !  Hier soir rendez vous était pris pour partager un grand moment de fête avant de s’engager pour quatre jours et cinq nuits marathon.

Au programme de cette soirée  une desgarga initiée par les musiciens du stage multi-instrumentaIMGP1751 1 300x169 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !l

Les représentants des différentes associations, en marge des concerts dans les arènes, ont dévoilé le programme des ateliers de percussions et chant pour enfants, de danse ou encore instrumental pour adultes.

Les stages de danses proposeront quatre ateliers: Kizomba, salsa Cubaine, reggaeton et initiation au son. Le stage de percussions pour enfants initiera les jeunes de 5 à 14 ans à la diversité rythmique et à la pratique du chant.

GRAF 11 300x138 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Enfin, le stage multi-instrumental réunira pendant une semaine des musiciens de niveaux et sensibilités différentes. Ils étudieront un répertoire des musiques latines, varié et accessible à tous.

Cette 20e édition est marquée par la venue de deux collectifs de « graffeurs », le collectif barcelonais Sexoful (avec Sire, Tone, Ango y Flash) et le collectif nîmois (avec Dicet, Ratus, Siko, Cams et Lucile)IMGP1735 1 169x300 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !. un immense graf sera réalisé à l’issue de l’édition

Pour ses vingt ans le festival inaugure, avec DJ Ricardo en maitre de cérémonie,  » Los sonidos de la manana » sur la conga de 10 heures à 14 heures vendredi,  samedi et dimanche! De quoi permettre aux aficionados danseurs de pouvoir s’exprimer quasiment non stop de 10 heures à 06 heures du matin… le lendemain!

Démonstration de danses, « batles » de Dj seront en place dés le matin  pour animer cette conga devenue au fil des années le rendez-vous incontournables des « afters shows ». Aux « before »  de prendre leur marque donc…

Un plateau artistique alléchant

Cette fête de mercredi lançait officiellement l’ édition 2013 laquelle cette année, 20 ans obligent, propose un plateau on ne peut plus excitant. Ça va être caliente d’entrée de jeu!

gitanosymorenos 300x300 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !Rendez-vous ce soir  pour la première nuit, avec,  dans les arènes de Vic, le combo de Barcelone, Gitanos y Morenos, un collectif de 24 artistes gitans, catalans et cubains qui fera découvrir pour certains, mieux comprendre pour d’autres,  l’univers gitano grâce à un vaste répertoire aux sonorités latines originales, teintées de textes militants emplis de poésie. Un rendez vous musical authentique et unique.

Leurs succédera Yuri Buenaventura,  parrain de cette Yuri 300x300 Gers: Festival Tempo Latino, dernier jour : dites 33...Reportage !édition. C’est un habitué de Tempo Latino et beaucoup d’entre nous se souviennent encore de son passage en 2004: traversant seul la foule pour rejoindre son groupe sur scène, il avait fait sensation!

Nul doute que cette année encore, Yuri, qui s’est fait rare sur les scène hexagonales ces derniers temps – il vit une grande partie de l’année en Colombie – aura à cœur de prouver qu’il est un des grands soneros de la scène salsa…pero salsa dura!

Hasta manana.

Jean-My Cochois ( Legrandjournal.com.mx)

Les commentaires sont fermés.

En route pour Guanajuato
Ixtapa Zihuatanejo
Zacatecas la Coloniale
Veracruz - L'état qui sourit!!
Jalisco - Mazamitla au coeur de la tradition!
Oaxaca - Un état, une ville, une épopée
VIRGEN DE GUADALUPE EN PARIS
Pierre de Thoisy, el francès volante de la Panamericana
Museo Carrera Panamericana de Cancun
El Charro Francés rends hommage a Jacques Brel et José Alfredo Jiménez
El Charro Francés, mariachi depuis plus de 50 ans
État de Oaxaca
Mexicanos en el extranjero: Luis García y Faryde, París
Mexicanos en el Extranjero: Mamselle y Fernando, Montreal
Mexicanos en el extranjero: Cristina y Eric, París
Mexicanos en el extranjero: Miguel y Daniela
Puerto Escondido, la quiétude dun port de pêche authentique !
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (1/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (2/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (3/3)
Les Rancheros fêtent Camarón... à leur manière!
Interviews de légionnaires à Camarón
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (1/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (2/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (3/4)
Florence Cassez habla desde su carcel de Tepepan (4/4)
La Finca Hamburgo: couleur café...
La Finca Argovia: un paradis durable dans les montagnes du Chiapas
La ferme de tortue de Zacapulco, Chiapas
La mangrove de Zacapulco, Chiapas
Chiapas - Le Soconusco, nouvelle frontière du tourisme!
Les Cenotes de Cuzama (vidéo-reportage)
Procession de la Vierge de Chelem
En route pour Guanajuato
Ixtapa Zihuatanejo
Zacatecas la Coloniale
Veracruz - L'état qui sourit!!
Jalisco - Mazamitla au coeur de la tradition!
Oaxaca - Un état, une ville, une épopée
VIRGEN DE GUADALUPE EN PARIS
Pierre de Thoisy, el francès volante de la Panamericana
Museo Carrera Panamericana de Cancun
El Charro Francés rends hommage a Jacques Brel et José Alfredo Jiménez
El Charro Francés, mariachi depuis plus de 50 ans
État de Oaxaca
Mexicanos en el extranjero: Luis García y Faryde, París
Mexicanos en el Extranjero: Mamselle y Fernando, Montreal
Mexicanos en el extranjero: Cristina y Eric, París
Mexicanos en el extranjero: Miguel y Daniela
Puerto Escondido, la quiétude dun port de pêche authentique !
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (1/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (2/3)
René Mey en el Auditorio Nacional. Mexico DF, 29/09/2010 (3/3)
Les Rancheros fêtent Camarón... à leur manière!
Interviews de légionnaires à Camarón
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (1/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (2/4)
Florence Cassez parle au Grand Journal depuis Tepepan (3/4)
Florence Cassez habla desde su carcel de Tepepan (4/4)
La Finca Hamburgo: couleur café...
La Finca Argovia: un paradis durable dans les montagnes du Chiapas
La ferme de tortue de Zacapulco, Chiapas
La mangrove de Zacapulco, Chiapas
Chiapas - Le Soconusco, nouvelle frontière du tourisme!
Les Cenotes de Cuzama (vidéo-reportage)
Procession de la Vierge de Chelem
X